Et si votre voisin n'avait qu'une seule envie: vous sauter dessus pour vous bouffer...que feriez vous? [RPG Y/Y/H NC-17]
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une croisière sur des eaux troubles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 101

Date d'inscription : 13/01/2012


MessageSujet: Une croisière sur des eaux troubles...   Dim 19 Fév - 13:53

Prés du bord de la mer de Canvey Island, les cadavres morts pour de bon de certains zombies se tiennent sur le sable rougeâtre et humide...Toi, Spencer, tu as réussit à t'en sortir de justesse grâce à un inconnu qui se tient à tes côtés sur la petite barque de fortune qu'il a décidé de partager avec toi au dernier moment. Derrière vous, il y a encore du raffut, les habitants du coin s'étant transformés en bêtes affamées de sang et de chair, cherchent encore à vous atteindre en tendant leurs bras tremblants vers vous, tout du moins ceux qui ont encore des bras....Vous voyez dans un coin d'autres zombies en mode pacifique qui se contentent de vous faire des signes avec des moues qui ressemblent à des sourires...Peut être qu'il s'agit là de zombies de 2° génération qui sont contents de voir que vous vous en êtes sortis grâce à des grenades.

Vos stocks au niveau des munitions, en ont énormément pâtit....Des grenades? Il n'en reste qu'un vague souvenir mêlé des odeurs et des bruits des explosions, tout comme il reste dans votre mémoire des souvenirs encore palpables des membres déchiquetés survolant la zone. En vrai desperado, votre compagnon de fortune qui rame pour s'éloigner du rivage, se tourne vers vous quand il est persuadé qu'il a atteint une certaine distance de sécurité entre vous et les zombies....Même si pour lui la meilleure distance serait: tracer vers le pôle nord en espérant que ce soit le père noël qui vous accueille et pas des lutins bouffeurs de cervelle. Il fixait le M4 dans vos mains avant de se rendre compte que niveau munitions vous étiez tous les deux dans la même galère monumentale.

- Je suis désolé si je t'ai paru froid...Mais admettons que je n'ai pas très envie de me montrer chaleureux, déjà je t'ai sorti de la mouise monumentale dans la quelle tu t'étais fourré, j'ai fait ma BA (bonne action) pour la vie. Je m'appelle Zolf...dire que j'étais ici en vacances...

Tout d'un coup, il aperçu quelque chose d'étrange sur le rivage. L'un des zombies pointait de son doigt décharné, derrière l'embarcation sur la quelle se trouvaient les deux survivants. Quand Zolf tourna la tête, il en fut bouche bé au point qu'il eut l'impression de vraiment gober des mouches.

Un destroyer, visiblement américain, se trouvait non loin de leur position actuelle...Un énorme destroyer...Visiblement menaçant. Autour du destroyer, quelques embarcations moins imposantes se tenaient là, immobiles. Bien entendue, sur ces embarcations on y apercevait même de loin, des soldats armés, ou plutôt des marines si j'ose dire. La voix d'un des marines s'éleva, grâce à un mégaphone elle atteint assez rapidement les deux jeunes gens.

-Ceci est un avis: rebroussez chemin ou on ouvrira le feu! Londres est en quarantaine...Je répète, rebroussez chemin!

Zolf n'en croyait pas ses oreilles...en quarantaine et en plus les militaires étrangers n'aidaient pas les survivants? Il n'eut même pas le temps de réagir d'avantage, alors qu'il allait poser ses mains sur les rames, un tir de précision l'atteint à une vitesse folle entre les deux yeux...Voilà que la demoiselle se retrouvait seule au milieu de nulle part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eat-my-brain.forumgratuit.org
avatar

Messages : 35

Date d'inscription : 17/02/2012

Age : 30


MessageSujet: Re: Une croisière sur des eaux troubles...   Lun 20 Fév - 13:16



Horrifiée, Spencer regarde son compagnon s'effondrer lentement. Tétanisée, elle voit l'horizon de son avenir rétrécir a vu d’œil. Continuer a progressé sur son embarcation et sa vie s'arrête. Rester là la condamne tout autant... Prise de panique, elle jette un rapide coup d’œil au sac de Zolf mais n'y trouve rien d'utile. Au loin les sommations du Destroyer reprennent.

La jeune fille se lève, prend appuis sur le bord du bateau et plonge maladroitement.

Sous l'eau, les secondes sont des heures. Battant des bras comme une dératée, elle parcourt plusieurs mètres mais l'oxygène se consume et le gaz carbonique la brule. Le temps ralentis, ses membres se crispent... au prix d'un effort surhumain, elle remonte à la surface, mais sa vision se trouble. La vie s'insinue à nouveau dans ses poumons, mais ses muscles endolories refusent de fournir le moindre effort supplémentaire.

Calmement, le flux et le reflux s'emparent d'elle et la berce. Autour d'elle, tout n'est plus que ténèbres gelés. La Mort l'entoure alors de ses bras tendre alors que son poing se referme sur une poignée de sable irritante. Une lumière vive fracture ses paupières, ses poumons se regonfles, l'adrénaline déferle dans ses veines, coulant comme un doux poison. Brutalement, la vie revient...

Recrachée par la mer, Spencer roule sur le sable humide et sombre dans un sommeil profond...

Le crépuscule tombe sur la plage d'Allhallows. James scrute alternativement la terre, la mer et le ciel à la recherche d'une forme qu'il a aperçus plus tôt dans l'après-midi. Les coups du Destroyer raisonnent encore dans son esprit quand soudain, une silhouette sombre ballottée par la mer lui saute aux yeux. S'emparant de son fusil sniper, il enclenche le mousqueton à sa ceinture et descend si rapidement en rappel que ses gants en cuir le brule.

D'en bas, la distance à parcourir parait bien plus grande et c'est à pas de course qu'il gagne la mer.Se jetant dans le sable, il attrape le bras mince d'une jeune fille inconsciente. Sa poitrine se soulève à un rythme régulier et de sa bouche entrouverte s'échappe une fumée claire causée par le froid.

- Réveille-toi, souffle le soldat en la secouant sans ménagement.

Les yeux fatigués de Spencer renvoi à son cerveau étreint par la tristesse l'image de Zolf qui se dissipe d'elle-même à mesure qu'elle s'extirpe des bras de Morphée.

- Il faut se dépêcher, la zone n'est pas sûre assura le Soldat en la relevant avec peine. Vous pouvez marcher ?

Spencer acquiesça et emboîta le pas du militaire.

- Nous allons prendre la jeep jusqu'à Malmayne Hall Road.

- Je dois me rendre à Londre, se rappela la jeune fille.

- Je vais vous y conduire, mais les civiles sans autorisation ne sont plus admis dans la ville. Il faudra être prudent.




A finir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une croisière sur des eaux troubles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
How to kill Zombies :: Londres - vous êtes perdus... :: 
Ailleurs qu'ici...Loin ou prés de Londres.
-

Cliquez toutes les 2 heures

Plus?
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit