Et si votre voisin n'avait qu'une seule envie: vous sauter dessus pour vous bouffer...que feriez vous? [RPG Y/Y/H NC-17]
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inga S. Amnésia - Le zombie qui butait des humains en écoutant de la musique. [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 1

Date d'inscription : 26/05/2012


MessageSujet: Inga S. Amnésia - Le zombie qui butait des humains en écoutant de la musique. [TERMINER]   Sam 26 Mai - 23:41


FICHE DE PERSONNAGE





Inga - Sora - Amnésia
CARTE D'IDENTITÉ


Nom ; Amnésia
Prénom ; Inga, Sora
Nationalité ; Japonaise
Age ; 16 ans
Date de naissance ; 20 Novembre 2000
Sexe ; Masculin
Orientation sexuelle ; Homosexuelle
Race ; Zombie deuxième Génération
Rang ; Zombie
Ancien boulot ; Militaire
Code du règlement ; Love My Fucking Zombie

LE PERSONNAGE EN PROFONDEUR


Description physique
« Qui a dit "Jolie" ? »

Niveau physique, bah disons que je sus pas vraiment comme les autres quoi. Mais ça, ça veut pas dire forcément tout de suite que je suis un zombie hein, même si c'est vrai. En me voyant, ils pensent d'abord que je suis un humain normal, un survivant quoi. Mais bon, après quand on vient près de moi, y'a certains trucs qui te saute aux yeux, mais pour le moment là je me concentre sur mon apparence première. J'suis pas très grand, j'l'avoue. Environ ... 1m56 je pense, j'ai pas compter. J'ai l'air d'un gosse avec des vêtements bizarres, et un air bizarres, mais après dans l'ensemble, j'suis plus beau que la moyenne de tous les zombies ! Ouais ouais, ça j'peux l'dire, et j'en suis même super fière. C'est pas mon seul point fort. Vous savez que les cadavres en décomposition, ça dégage un max, mais moi, s'tout le contraire ! Bon je sens pas la petite rose dorée du matin enveloppé d'une fine couche de brume fraîche, mais je sens pas le chacal non plus. Encore heureux. Je sens normal, mais je vis pas normal. J'ai donc quelques signes distinctifs de zombie qui me trahis, que j'essaye pourtant de bien les cachés. Mon corps dans l'ensemble ressemble a celui d'un enfant frêle d'environ 14 ans. Mais bon, j'vis avec, en essayant de passer pour l'humain normal que j'étais.

Mes cheveux, coupés cour en plusieurs longues sont pourtant ni tâchés de sang, ni ébouriffés. Non, ils sont soyeux et doux. Ils sont de couleurs violet, mais le plus souvent clair, violet clair malgré le peu de lumière. Une grosse mèche me cache l'oeil droit, ou plutôt tout le côté droit du visage. Si je l'ai coiffer comme ça c'est que autour de mon oeil, une grosse tâche noire me prend tout le côté donc de ma tête, enfin de sous l'oeil jusqu'au front. Et c'est une marque de zombie, comme vous l'avez surement deviner. Malgré tout, mon oeil, enfin mes yeux plutôt ont une très bonne couleur qu'est le violet, violet pur, voir même fuchsia quelques fois. Mes pupilles ne sont pas rondes, comme la plupart des humains, mais en fente, un peu a la manière de celle des chats. Mes lobes ne sont plus blancs, mais vire sur le jaune clair a nouveau zombie, et ça, j'peux pas vraiment le cacher. Ma peau est blanche, comme un cachet d'aspirine tel que on dirait une poupée, ou un mort. Mon nez est normal, et par ça je peux humer l'air, donc sentir des humains a une plus longue distance que la normale. Mes lèvres sont fines, pâles qui cache des petits crocs pointus, dût a ma mutation précédente, toujours blancs, car moi, je mords pas, je ne mange pas beaucoup d'humains ! Mon petit visage rond, qui part en pointe encadre le tout.

Mes épaules sont frêles, mes bras long, et un noir de la même tâche que j'ai autour de mon oeil. J'ai beaucoup de force pour mon jeune âge, mais ce que je ne comprends pourquoi. Peut - être dût a la mutation ? Je ne sais pas si les zombies ont plus de force que les humains, j'ai pas envie d'en croiser d'autres alors c'est pas maintenant que je le serais. Mon torse comporte quelques cicatrices, et une petite plaie infecté sur mes côtes, donc là où le zombie m'a mordu, sinon je suis tout a fait normal. J'ai un bon coup de bassin, des longues jambes musclés dont une tâché jusqu'au genou, qui me permette de marcher longtemps accroupis, dans les coins sombres pour ne pas me faire repérer, hahaha. Enfin vous voyez le genre.

Mon style de vêtements est on peut dire léger, normal. Je porte toujours un bonnet en forme de tête de Panda, car comme ça, mes tâches peuvent passer pour des dessins que j'ai fait pour ressembler a mon bonnet. Il part en longues manches au bout desquelles il y a des pattes de Panda, comme des gants, dans lesquelles je peux cacher mes bras jusqu'au coudes au moins. Entre les doigts du gants, des couteaux sont cacher, que je peux pousser au fond du gant pour les faire sortir, et griffer tel un chat très rapidement, et infliger des blessures mortels, profondes, ou non. Le reste, c'est longue chemise rose, veston genre barman, short arrivant aux genoux noir et petits souliers pratique. Bon j'ai d'autres tenues cachés un peu partout, mais ça après, celle que je viens de décrire reste la principale que je porte le plus souvent. J'ai un flingue caché sous la chemise, juste au dessus de mon short, sur mon bassin, avec des boîte de balles au niveau des gants, pour me défendre contre les humains qui veulent me buter.

Description mentale
« Au fond, j'suis qu'un fou, mais c'un secret. »

Bah déjà, vu ma tronche, on se dit que déjà je suis pas quelqu'un de morbide, triste et autres hein. Non, je respire la vie, l'amusement, la folie ! Pas trop quand même, mais j'adore faire le fou en faite. Je sourie souvent, a en avoir des crampes même hein. Mais bon, ça veut pas dire que je peux pas être sérieux ! Bah après ce que j'ai vécue, c'est dur de sourire tout de même, alors c'est bien que j'ai du courage hein ! Bon je fonce pas tête baissée non plus dans le tas en hurlant comme une chouette ayant avaler un sifflet. Je prends mes précautions a chaque fois, pour bien être sur de bon tomber sur le mauvais pion. C'est ce qu'on appelle avoir du sérieux en faite, si vous connaissez pas c'est pas grave. Donc niveau folie, pour en revenir là bah j'suis calée, car vu des fois les situations dans laquelle je me retrouve, ben y'a de quoi en mourir j'ai envie de dire. Bien que mes airs farouche et têtu se voit nettement, je reste du moins facile a convaincre quand j'ai tord, ou que l'idée soit mieux. Intelligent, je réfléchit avant d'agir, et reste toujours prudent, quoi qu'il arrive. J'peux aussi rester sans expression quelques instants, appeler aussi la poker Face ! Parce qu'au Poker, on tire toujours cette tronche.

J'aime bien me battre, aussi bien amicalement avec d'autres zombies, genre petites tapes, les entraîner dans une chute enfin des petits trucs quoi, aussi bien que dans des termes dangereux, comme contre des humains qui veulent me buter. J'ai une façon très spéciale de me battre, car mon poids léger me permet de faire des trucs que des types armés lourdement ne pourrait pas faire, genre sauter sur un lustre, sauter très haut tout cour, courir sur les murs, sauter et m'agripper, enfin tout ça quoi. Mon agilité fait que personne peut m'attraper, ou encore prédire mes gestes. J'aime le sang, et mordre les humains sur des endroits sensibles, en jouant légèrement de mon physique aussi, ou encore on peut légèrement charmeur. Space est le mot qui me convient le mieux, car je peux être gentil, comme dans la plupart des cas, aider pour presque rien, mais aussi être langue de vipère, et sortir des phrases comme des aiguilles. Je parle souvent tout seul, et c'est pourquoi on me redoute. On parle e folie intérieur, et tout alors que je parle juste par surprise le plus souvent, ou pour rien. Ou alors, je chante. J'adore chanter et danser dans n'importe quelle situation en faite, c'est pourquoi j'ai toujours un baladeur sur moi, et des écouteurs.

Je déteste les araignées, et les zombis de première catégorie, enfin certains, car je les trouve idiot, con, malgré que se soit pas totalement de leurs fautes. Je n'aime pas les araignées car elles me font penser a celle qui avait dans les cachots, et les premières générations car elles sont presque identiques a ceux dans la maison où j'ai passer quelques années, qui déambuler dans les couloirs avec leurs lames a la main. Bouuh ... Je hais les bruits de chaînes et les cris, que j'essaye a tout pris de faire taire ou les éviter simplement, mais les grognements des zombies ne sont pas mieux.
Votre passé et présent
« Je retournerais plus jamais là bas. »

L'histoire de notre jeune ami n'est pas comme les autres. Vraiment pas comme les autres. Né dans une ville quelconque, dont il ne se souvient plus, ses parents l'ont abandonner a la porte d'un camp militaire, où ils ont dût s'occuper de lui jusqu'à ses 6 ans, le temps de trouver des parents voulant bien d'un jeune garçon ... Spécial. Oui car déjà, son caractère était très spécial a cette époque. Il était plus qu'actif, et suivait un max l'entraînement des militaires en secret. A son cou, pendait une chaîne avec une plaque, où il y avait marquer "Amnésia", graver même sur la petite plaque. Sa force se développa de plus en plus, et sa vitesse aussi grâce a son poids léger. Il ne se nourrissait pas beaucoup, pas le temps, et il ne savait pas cuisiner. Les militaires étaient trop occuper pour s'occuper d'un gosse de 7 ans maintenant, qui pourtant essayer d'attirer les regards sur lui. Rien, mais quand il piqua une arme pour s'entraîner, là tous se jetèrent sur lui ! Il en était content, car a peine quelques jours avec l'arme, il savait déjà comment la manipuler très rapidement. Bon c'était pas une super arme de malade mental qui gère ses grands mères en slip, mais voilà quoi, c'était pas un flingue pour gosse non plus, et en plus ça pouvait avoir beaucoup de balles ces genres là. Assez pour défoncer des zombies sans recharger ! Puis cette façon de recharger. Pire qu'un power ranger avec tous les effets spéciaux.

Environ 11 ans et demi, pour la première fois le jeune garçon se retrouva en face de VRAI zombie, et pas de mannequin maquiller comme des pauvres clowns de cirque complètement débiles. Me font peur les clowns quand même, quand ils ont de grandes dent et tout ... Mais ce qui est bizarre, c'est que c'était pas des zombies qui bouffer tout. Non d'autres, qui reconnurent la plaque, et le mot "Amnésia" dessus. Il ne savait pas pourquoi, mais ils se firent agressif, avec de drôles de sourires sur le visage, et l'assommèrent sans qu'il puisse riposter. Ce fut comme s'il plonger dans le noir plusieurs semaines, alors que a peine quelques heures plus tard il se réveilla dans une chambre bizarre, comme celle du Moyen âge, avec des grands lits, avec un truc au dessus, un pot d'encre sur une bureau, avec une plume dedans. Un vieux bureau, en bois. Des tiroirs y étaient aussi, mais quand il se leva, il remarqua autre chose. Une note, sur le bureau, expliquant qu'il avait été enfermer ici comme beaucoup de gens, pour que l'armée des zombies s'agrandissent ! ... Sont cinglés ici. Jetant la feuille, Inga se mit a courir partout, a crier des "What the fuck !? C'est un survival horror ou quoi !?" Mais il arrêta plus vite qu'il ne le penser. Des bruits dans le couloir le mit en alerte, plissant les yeux en sautant sur le lit, sur le truc au dessus. Il prit doucement son arme, et écouta. Mais rien venu. Alors il descendit doucement, et ouvrit la porte qui grinça doucement, avant de sortir sa tête, et de regarder des deux côtés la couloir sombre ... Y'avait pas de lumière, ni de fenêtre, et le décor était horriblement flippant. Y'avait même des tâches de sang par terre, en chemin conduisant a un porte comme celle qu'il venait de pousser. Frissonnant comme je sais pas quoi, il prit par précaution son flingue, déjà chargé et avança de côté, l'arme a la hauteur de la tête. Avec tous ce noir, y'avait de quoi se sentir mal, et déjà les murs doucement se déformer sous la vue du jeune garçon. Il entra dans une pièce a ce moment là, et il cria en sursautant, car quelque chose lui sauta a la figure. Un cadavre a poil, a moitié bleu d'humain. Le repoussant d'un coup de pied, il reprit son sang froid pour avancer doucement dans la pièce. "Ils sont que ça a foutre de tuer les gens puis de les déshabiller !?" Un placard était dans la pièce, il ne l'ouvrit pas, de peur de tomber sur quelque chose qu'il ne voudrait pas. Il y avait une étagère, et une note. Inga se précipita dessus, pour lire le message. "Fais attention dans les couloirs ... Petit garçon ..." Haussant un sourcil, il se retourna rapidement vers la porte, prenant des allumettes, une lampe torche et de l'huile sur l'étagère. Il mit l'huile dedans, et jeta le récipient, avant de tendre la lumière devant lui. Là déjà il faisait plus lumineux.... Mais quelque chose l'attira, mais avant même que il puisse atteindre la salle, il se sentit mal, et tomba sur le côté en voulant marcher, alors que des pas le coursant raisonna derrière lui. Cette sensation oppressante... C'était ... "ZOMBIIIIIIIIIIIIIIE AAAH mais j'suis saoule !?" Ce relevant comme il pouvait, il s'agrippa a une ... chaise !? Sur le moment du réflexe, il empoigna fortement la chaise et fit un tour complet sur lui même. La chaise explosa littéralement dans la tronche du zombie, qui tomba en arrière, sonné. Un escalier n'était pas loin, vraiment pas très loin, alors il baissa son arme et sprinta jusqu'à les escaliers, en bondissant. Une marche glissante, et se fut la roulade dans laquelle il se prit la porte, et vous savez quoi ? Bah c'était le dehors. Il tomba dans le dehors en roulant dans les escaliers. Son arme roula au sol, alors qu'il essaya de se relever et courir vers son arme, tel un militaire. Il fit une roulade, récupérant son arme avant de fonçait dans le bâtiment en face. Un bâtiment Kaputt ! Sprintant vers la fenêtre pété, il posa une main sur le rebord et sauta pour passer en longueur, tenant toujours son arme. Plusieurs années (2-3) passèrent comme ça, il essaya de survivre parmi les zombies qu'il essayait de plus en plus de buter rapidement, mais forcément, un jour où les zombies, attirés par les bruits vinrent nombreux, il ne put très bien riposter. Et ce qui arriva arriva...

Il atterrit dans une maison abandonné, très vieille mais au moins la lumière était a nouveau là. Il roula a nouveau pour passer sous les fenêtres, évitant de se faire voir. Une boîte, très longue était au bout. Il courut vers elle, l'ouvrant en tombant a genoux, découvrant beaucoup d'armes. "Whooo trop cool ! Mais ils sont où les mecs qui ..." redressant la tête, il vu une tête au plafond, et sous l'escalier un tas de corps décapités, griffés. "Ok ... Oh my god. C'est pire que le commando là." Courant a nouveau vers les escaliers, il les monta rapidement, armant sa nouvelle arme. Mais juste le temps de voir la chose a moitié noire lui fonçait dessus, il lui mit un coup dans les deux yeux, puis une balle dans le cou et la tête. Sauf que l'autre derrière, il le vu pas arriver. Et ça, c'était pas un zombie comme les autres. C'était un zombie qui avait le don, en mordant les autres, de les transformer en zombies. Et comme il le vu pas venir ... "Mais ils sont nomAAAAAAH LA VACHE" Donnant un coup de coude a l'autre, puis un coup de pied dans la nuque, il se tenue un côté du bassin, où il saignait assez pour perdre connaissance, on pouvait dire qu'il l'avait pas rater. Balançant l'arme qu'il avait trouver dans leurs tronches de macaques détraqués, il courut jusqu'à la fenêtre et sauta, la traversant en l'explosant dans l'élan, avant de retomber lourdement beaucoup plus loin, pour continuer a fuir.

Vers ses 14 ans, déjà les tâches étaient apparut comme d'autres signes distinctifs, prouvant le fait qu'il ne transformait en zombie a cause de la morsure, qui faisait maintenant une plaie noire, avec autour des bleus, une peau violette, tirant sur le rouge. Les tâches s'agrandissait, tous comme la tristesse du jeune homme, ainsi que sa douleur. Un beau jour, il vu une équipe de militaire, ceux qu'ils l'avaient "élever" et instruit. Ils étaient très lourdement armés, et Inga s'approchait doucement de leurs positions. Malgré les souvenirs du jeune homme joyeux qu'il était avant, quand les hommes le reconnurent et virent les tâches, ils se mirent tout de suite en position de tir. Ne comprenant pas, le jeune zombie recula en sortant ses couteaux qui sous le coup du recul, s'étaient tout seul sortit. Prenant ça pour une offensive, les soldats se mirent a tirer, sans remords. Une balle lui traversa l'épaule, et le torse, alors qu'il cria de couleur, les yeux humides de larmes. Rebroussant rapidement chemin en courant tel un chat, bien que les hommes le suivirent en lui tirant dessus tel des tanks, même une grenade fût envoyer, mais éviter de peu heureusement. Sautant finalement pour s'échapper du bord d'un toit, auquel il avait couru le plus vite possible, et sauta dans le vide. Bien sûr, il avait vu qu'un vieux crochet de grue pendouiller depuis des années là. Son talent acrobatique fit son boulot. Atterrissant dessus, le crochet de grue sous l'élan s'éleva dans les airs tel une balançoire, alors que s'accrochant a la corde de fer qui le maintenait, Inga regarda tristement les hommes qui s'apprêtait a lui tirer dessus a nouveau sans remords. Sortant les couteaux de ses gants, il donna un coup dans le fer rouillé, qui céda automatiquement, laissant tomber le crochet, un bout de corde et Inga dans le vide entre les deux grands immeubles délabrés. Cela lui évita de peu un petit missile de petit bazooka explosif, qui aller lui faire explosé la tête s'il l'avait toucher.

Tombant en chute libre, il regarda quelques instants le ciel, ses vêtements voletant dans tout les sens, son corps prenant de la vitesse. Bougeant le bras toujours accrocher au fil de fer rouillé, il ramena le crochet vers lui, pour exécuter un tour sur lui même un lui donnant un féroce coup de pied qui lui provoqua un craquement dans la cheville. Le crochet, élançait vers la paroi du meuble, s'y agrippa. L'arrêt fut brusque, mais le jeune zombie tenu le fil comme celui de sa vie, qui l'était en faite. Bref, après il monta dans l'immeuble et s'enfuit, blesser aussi bien physiquement que mentalement. Jusqu'à ses 16 ans, la vie évolua, et maintenant il a buter sans remords ceux qui l'ont élever, tous comme les autres humains. Maintenant il vit sa vie, en écoutant de la musique pour éviter les crises de nerf, et autres pétages de plombs sévère. Enfin ... Il vit sa vie quoi.


ET VOUS?


Pseudo; Sora / Cynblack
Age; J'ai jamais dit mon âge sur un forum alors c'est pas maintenant que je vais le faire x)
Que pensez vous du forum? Il est cool *o*
Votre présence sur 10? Hum 7/10 souvent
Des suggestions ou commentaires à faire? Il est 01:40, et je viens de regarder Amnésia x_x Bonjour les cauchemars, mais avec un peu de chance, ils me passeront sous le nez !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Inga S. Amnésia - Le zombie qui butait des humains en écoutant de la musique. [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
How to kill Zombies :: Le début de tout :: 
What the hell are you?
 :: Fiches en Cours.
-

Cliquez toutes les 2 heures

Plus?
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit